Maladies

PROTEGER VOS PLANTES ET L'ENVIRONNEMENT AVEC PROFESSIONNALISME ET COMPETENCE ARBRES – DESHERBAGE – DEMOUSTICATION

Fiches concernant quelques maladies présentes dans notre région.

Nous vous proposons des solutions de lutte phytopharmaceutique.

ANTHRACNOSE DU PLATANE

Apiognomonia veneta

anthracnose du platane
L’anthracnose du platane est une maladie due à un champignon qui attaque les platanes à partir du printemps lors du débourrement des jeunes feuilles.
 
Cette maladie est favorisée par les printemps frais et humides.
 
Elle provoque  un brunissement puis un flétrissement des jeunes feuilles atteintes, qui tombent ensuite. Cet état peut éventuellement, selon les conditions météorologiques, toucher une majeure partie de l’arbre.
Cette maladie est reconnaissable par les symptômes caractéristiques qu’elle inflige à l’arbre malade.
 
Le plus souvent elle se traduit par :
  • un dessèchement des jeunes pousses avant ou pendant le débourrage, 
  • des nécroses brunes le long des nervures des feuilles, pouvant entrainer une déformation de celles-ci ainsi qu’une chute prématurée.

OÏDIUM DU PLATANE

Microsphaera platani

Oïdium du platane
L’oïdium du platane est un champignon qui provoque la formation de taches blanches farineuses sur la feuille qui s’étendent et se multiplient jusqu'à la recouvrir complètement. 
 
L’apparition de ce champignon est favorisée par des températures chaudes associées à une forte humidité. 
 
On le retrouve donc le plus souvent :
  • au début du printemps (avril/mai) lorsque les températures remontent mais que l’humidité de l’hiver est toujours présente,
  • en début d’automne lorsque les nuits se rallongent et que l’humidité stagne de nouveau.
 
A noter que cette maladie est souvent combinée à la présence de tigres du platane.

BLACK ROT DU MARRONNIER

Guignardia aesculi

Blackrot du marronnier
Le Black Rot du marronnier est un champignon qui s’attaque aux marronniers.
 
Cette maladie caractéristique se signale par des taches de formes irrégulières sur les feuilles du marronnier, brun-rouge au centre et jaune-vert au bord. Lorsque ces taches sont confluentes la nécrose tend à s’étendre à la totalité de la feuille. Si l’attaque est grave les feuilles s’enroulent  et tombent prématurément.
 
Cette maladie peut se révéler d’autant plus nuisible à long terme car elle fragilise l’arbre en le rendant plus vulnérable.